ensemble antiphona

 
L’ensemble Antiphona s’attache à mettre en lumière les chefs d’œuvres inédits du répertoire ancien d’Occitanie. 
Passionné par ce patrimoine d’une rare qualité musicale, Rolandas Muleika cherche particulièrement à mettre en valeur de grandes œuvres du 17ème et du 18ème siècles dans lesquelles les instruments d’époque viennent sublimer les voix. 
Il fait le choix de manuscrits qui ont attendu plusieurs siècles pour être restitués et de nouveau interprétés. 
Versailles et ses compositeurs illustres n’ont rien à envier à la vie musicale de la France méridionale. 
Les grandes villes du sud de la France ont effectivement accueilli en leur sein autant de génies musiciens. 
La maitrise de Narbonne a ainsi formé Guillaume Bouzignac ou encore Etienne Moulinié avant que ce dernier soit nommé en 1666 « maitre de la musique des Etats du Languedoc ». 
Le très fameux Joseph Valette de Montigny fut d’ailleurs maitre de cette même chapelle entre 1692 et 1694 après avoir œuvré à Bordeaux et à Béziers. 
Il finira sa carrière à la chapelle de Saint-Sernin de Toulouse de 1729 à sa mort en 1738. Bernard-Aymable Dupuy prendra sa suite de 1756 à 1788 après un premier poste à Saint Bertrand de Comminges et des études au sein de la maitrise de la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse. 
Des compositeurs tels que Jean Gilles entre 1697 et 1680 ou André Campra trois ans plus tard (d’ailleurs formé à Aix-en-Provence) s’étaient vu confier le poste de maitre de musique à la cathédrale de Toulouse.

La sauvegarde de ce patrimoine immatériel exceptionnel, sa valorisation et sa ré-interprétation animent avec passion et talent tout le travail de Rolandas Muleika et des artistes de son ensemble.