Bassus magnificus – Les basses chantées et jouées

 Dans l’histoire de la musique, la voix de Basse a été associée à des personnages et des caractères importants : c’est la voix du Roi, de la Puissance. C’est aussi celle du Christ dans les Passions.

         En conséquence, le répertoire ne manque pas pour cette voix. Mais nous avons cherché des œuvres rares et pourtant magnifiques pour faire découvrir ou redécouvrir un répertoire original dédié à cette tessiture, la plus grave de toutes les voix chantées. Un timbre unique, une couleur riche et une sonorité inimitable …

         Voici donc un petit tour d’Europe pour un aperçu musical du répertoire dédié à cette voix profonde et superbe qu’est la Basse !

PROGRAMME

2 solistes, 5 instrmentistes, atelier d’Oratorio dirigé par Rolandas Muleika

Leipzig-Dresde

« Schlummert ein » air n°3 de la cantate BWV.82 Ich habe genug de J.S. Bach
« Choral » J.S. Bach
« Salve Regina » motet Jan Dismas Zelenka

Versailles-Paris-Toulouse

« Magdalena lugens » motet à la fête de Sainte Madeleine de M-A Charpentier
« La Passion selon Saint Jean » extrait de la passion en chant grégorien
« Credo » extrait de la messe pour le Port Royal de M.-A. Charpentier
« Laudate Dominum » motet à 2 voix de André Campra

Venise-Londres

« Sinfonia in la minore » de Alessandro Stradella (1639-1682)
« How willing my paternal love » Haendel
« Se il guerrero » Antonio Vivaldi

Villefranche de Rouergue

« Cantate Domino » motet à 3 voix Anonyme de XVIII° s. de Villefranche de Rouergue