CONCERT à Venir – Stabat Mater

Dimanche 30 Septembre 2018 à 17h – Eglise du Gésu (22bis rue des Fleurs 31000 Toulouse)

Carte Blanche à Charles d’Hubert

Le XVIIIème siècle en musique est une période fascinante de par les différents courants qui se succèdent alors : le baroque -en plein essor au début du siècle- s’essouffle pour laisser place à la musique galante, qui sera elle-même détrônée par le « Sturm und Drang » (tempête et passion), avant de passer le témoin à la musique romantique… Malgré tous ces changements de style, la musique sacrée perpétue ses codes à travers les différents langages musicaux et continue de suivre le chemin ouvert par le plain-chant grégorien. Toute cette tradition s’est évidemment transmise jusqu’à Mozart, et le mouvement de quatuor au programme aujourd’hui démontre sans doute toute l’éloquence de la musique instrumentale. Quelques décennies auparavant, Pergolesi exprimait sa souffrance à travers la séquence du stabat mater dans une pièce devenue célèbre réunissant le quatuor, la basse continue, et les voix.

AVEC

Violon 1 – Alejandro Serna
Violon 2 – Anne-Lise Chevalier
Alto – Ophélie Renard
Violoncelle – Juliette Vittu
Clavecin – Lucille Chartrain

Soprano – EvaTamisier
Contre-ténor – Charles d’Hubert

Chant grégorien

W.A. Mozart (1756-1791, 35 ans) : 1° mouvement du quatuor n°15 en ré mineur, K421/417b

Chant grégorien

G.B. Pergolesi (1710-1736, 26 ans) : Stabat Mater, P77

INFOS ET RESERVATIONS : eva.tamisier@ensemble-antiphona.org ou 06 15 33 66 73

TARIFS : 15€plein tarif / 8€tard réduit / 10€ tarif adhérent / gratuit – 12ans.