Vous êtes ici

Musique à Venise

Ce programme bénéficie de l'Aide à la Diffusion de la Région Midi-Pyrénées.

 

 

La Cité des Doges fascine le monde par ses multiples innovations musicales : l’usage des chœurs en dialogue (cori spezzati), le style concertant, le premier théâtre d’opéra destiné au grand public, …

Ce concert propose une découverte du répertoire vocal qui était pratiqué et que l’on pouvait entendre à Venise à l’époque baroque.

 

LES COMPOSITEURS

Claudio Monteverdi (1567-1643)

Baptisé à Crémone le 15 mai 1567 — mort à Venise le 29 novembre 1643,

Monteverdi se forme à la composition et à la pratique des instruments auprès de Marc Antonio Ingegneri, maître de chapelle à la cathédrale de Crémone.. La qualité des poètes qu'il met en musique, témoigne aussi d'une bonne culture littéraire. Dès 15 ans, il publie des œuvres à la composition parfaite.

Engagé  en 1591 comme violiste et chanteur dans la musique de Vincent de Gonzague, duc de Mantoue, dont le le maître de chapelle est le flamand Giaches de Wert (1535-1596), il côtoye les plus grands artistes de l'époque, soit à Mantoue même, soit de ses déplacements dans la suite du Duc (Hongrie, Flandres,…). En 1602, il reprendra la charge de maître de chapelle à Mantoue.

En 1607,  est créé Orféo, pastorale dans le style antique, sur un livret d'Alessandrino Striggio (son fils).C'est une commande du duc de Mantoue (mais l'œuvre est dédicacée à son fils), pour rivaliser avec l'Euridice de Jacopo Peri à la cour des Médicis à Florence. On considère généralement que l'Orféo marque la naissance de l'opéra, ainsi que du système dit tonal.

En 1613, il est maître de chapelle de San Marco de Venise, après des musiciens célèbres comme Willaert, Cyprien de Rore, Zarlino, Gabrieli. Il est le plus célèbre compositeur de son temps, compose abondamment (seule une partie nous est parvenue), pour sa charge à San-Marco, de nombreuses fêtes, pour Venise et d'autres villes italiennes, avec lesquelles il a de fréquents contacts, pour le théâtre.

Il est ordonné prêtre en 1632.

 

Alessandro Stradella (1639-1682)

Né dans une famille de l'aristocratie, il commençe à se faire une réputation en tant que compositeur dès l'âge de vingt ans. En 1667, il s'installe à Rome où il compose de nombreuses œuvres, principalement de la musique religieuse, et commence à mener une vie dissolue qui l'oblige à définitivement quitter Rome.

En 1677, il arrive à Venise où il est engagé par un noble comme maître de musique de sa maîtresse. Lorsque la liaison qu'il entama avec cette dernière fut connue, il dût, de nouveau s'expatrier.

Parti pour Gênes ; il y composa opéras et cantates mais sa propension pour les plaisirs de l'amour le conduisit à l'erreur de trop, qui mena à son assassinat.

Stradella exerça, comme compositeur, une grande influence sur la musique de son époque, même si certains de ses collègues, tels que Corelli, Vivaldi et d'autres jouissent aujourd'hui d'une plus grande renommée. Sa contribution majeure est l'invention du concerto grosso même si ce terme ne fut pas utilisé pour ses œuvres la première fois.

Stradella composa au moins six opéras, ainsi que de nombreux cantates et oratorios. Il écrivit aussi 27 pièces instrumentales, les plus nombreuses sont pour instruments à cordes et continuo, et généralement dans la forme de sonate d'église (sonata da chiesa).

 

Antonio Lotti (1665-1740)

Né vers 1665 à Venise ou à Hanovre, il meurt le 5 janvier 1740 à Venise. La première partie de sa vie se passe à Hanovre, où son père Matteo était maître de chapelle de la Cour de l'Electeur.

Il reçoit également une éducation musicale à Venise auprès de Giovanni Legrenzi ; et y exerce ensuite des fonctions à la basilique Saint-Marc, tout d'abord comme chanteur, puis comme assistant du second organiste avant d'en devenir le titulaire, enfin à partir de 1704 comme premier organiste. Il devient par la suite (1736) Maître de Chapelle, position qu'il occupe jusqu'à sa mort. Il est aussi employé pour composer et enseigner à l'Ospedale degli Incurabili de cette même ville.Il obtient un congé en 1717 pour se rendre à Dresde auprès de l'Électeur de Saxe, où plusieurs de ses opéras sont représentés. Il retourne à Venise en 1719 et y demeure ensuite jusqu'à sa mort.

Professeur recherché, il a eu parmi ses élèves Domenico Alberti, Benedetto Marcello, Baldassare Galuppi et Jan Dismas Zelenka. I

 

Antonio Vivaldi (1678-1741)

Né le 4 mars 1678 à Venise, mort le 28 juillet 1741 à Vienne, Vivaldi a été l’un des virtuoses du violon les plus admirés de son temps. Il est également reconnu comme l’un des plus importants compositeurs de la période baroque, en tant qu'initiateur principal du concerto de soliste, genre dérivé du concerto grosso. Son influence, en Italie comme dans toute l’Europe, a été considérable, et peut se mesurer au fait que Bach a adapté et transcrit plus d’œuvres de Vivaldi que de n'importe quel autre musicien. Son activité s’est exercée dans les domaines de la musique instrumentale, particulièrement au violon, et de celui de la musique lyrique, et elle a donné lieu à la création d’un nombre considérable de concertos, sonates, opéras, pièces religieuses : il se targuait de pouvoir composer un concerto plus vite que le copiste ne pouvait le transcrire.

Prêtre catholique, sa chevelure rousse le fit surnommer il Prete rosso, « Le Prêtre roux », sobriquet peut-être plus connu à Venise que son véritable nom, ainsi que le rapporte Goldoni dans ses Mémoires.

Longtemps oublié (comme beaucoup de ses contemporains), certaines de ses œuvres instrumentales et notamment les quatre concertos connus sous le titre « Les Quatre Saisons » comptent aujourd'hui parmi les plus populaires du répertoire classique.

 

LE PROGRAMME

 

"Ut queant laxis"  - Claudio Monteverdi (1567-1643)  

"Confitebor terzo"  - Claudio Monteverdi (1567-1643)  

"Requiem aeternam" d'Antonio Lotti (1665-1740)

"Crucifixus à 8" d'Antonio Lotti (1665-1740)

"Chare Jesu" - Alessandro Stradella (1639-1682)

"Sinfonia in la minore" – Alessandro Stradella (1639-1682)

"Gloria" - Antonio Vivaldi (1678-1741)

"Credo" - Antonio Vivaldi (1678-1741)